– Spectacle Equestre –
  • On aime : les très beaux numéros de dressage
  • Langue : Pas besoin de parler français
  • Âge : Pour les amoureux du dressage
  • Durée : Jusqu’au 4 novembre 2018
  • Lieu : Domaine de Chantilly

“Nature”, la nouvelle création équestre présentée au domaine de Chantilly raconte, en 12 tableaux, le lien immuable que l’Homme entretient avec la nature. 26 chevaux, 11 poneys, 3 ânes et huit cavalières pour ce spectacle équestre. Il s’agit d’un spectacle magnifique grâce à la beauté des robes des chevaux et surtout aux fabuleux costumes signés Monika Mucha. Les costumes font écho aux couleurs des saisons et les coiffes composées de bouquets de fleurs sont spectaculaires.

“Nature” est un spectacle qui à notre avis s’adresse essentiellement aux amoureux du dressage. Ici, rien de spectaculaire pour les néophytes du monde équestre. Pas d’acrobaties périlleuses, mais des pas de danse exécutés à la perfection par des chevaux splendides.  De la poésie pure. Le spectacle est accompagné par de la très envoutante musique corse des chanteurs Benoît Sarocchi et Ghjuvan Petru Pieve et les instruments, quelquefois extravagants de Jean-Lou Descamps. Ils donnent à “Nature” le ton musical de ces saisons avec des compositions, musiques et chansons, envoutantes spécifiquement créées pour ce spectacle.

Le spectacle dure 1 heure.

Sophie Bienaimé, mise en selle par son père, lui même grand écuyer et créateur du Musée vivant du cheval de Chantilly, a repris le musée du cheval et présente des spectacles équestres toute l’année à Chantilly. Son objectif, mettre en valeur l’art équestre et particulièrement l’art du dressage des Grandes Ecuries de Chantilly. Après Kavallisté l’année dernière, “Nature” montre le travail permanent des cavaliers avec leurs chevaux. Ici, 8 cavalières et 26 chevaux qu’une relation très forte unie entre eux. Tous les jours, les cavalières s’occupent des soins, de panser les chevaux, des cinq repas quotidiens et de leur activité physique.

Comme l’explique si bien Sophie Bienaimé « Ce que j’aime le plus, c’est mettre en valeur le couple cheval et cavalier pour que tout ait l’air fluide, harmonieux. Il faut créer une entente entre les deux dans le travail, faire naître une complicité, surtout qu’ils passent de nombreuses heures à s’entraîner ensemble. Une fois les cavalières sélectionnées, je compose la troupe et je confie à chacune un cheval déjà dressé pour qu’elle apprenne à se tenir en selle, avec le sens de la scène. Car même si ce sont d’excellentes techniciennes, le sens artistique doit s’exprimer tout autant. Chaque cavalière a trois chevaux attitrés et le public nous dit toujours qu’il ressent la relation étroite que nous avons avec nos montures. Nous devons en effet les connaître par cœur pour pouvoir anticiper le moindre mouvement. Nous sommes de réels partenaires ».

Infos pratiques

Écrire un commentaire

Je m'inscris à la Newsletter

petite enveloppe pour Newsletter